Rechercher

Hyphes

Hyphes

Le terme « hyphe » vient du grec ancien ὑφή (huphḗ) signifiant « tissu ». 

C’est un nom masculin ou féminin désignant un filament qui, organisé en réseau, constitue l’appareil végétatif des champignons : le mycélium.  

« Hyphes » est également le titre d’un recueil de poésie où se mêlent des mots liés aux femmes et à la nature. Pour autant, foin de mièvrerie ! Si les hyphes forment une dentelle, elle est brodée à même la peau. 

Au fil du voyage, on y rencontre des sorcières en herbe et des furies en plein SPM*, des louves aux abois et des dragonnes à la peau dure mais au cœur tendre. 

Le long des chemins, les arbres tremblent de rage, de tempêtes et d’orages. La beauté bouscule et les rimes sont sauvages. On y explore les méandres de nos vies intérieures, là où poussent des fougères invisibles pour le commun des mortels.  

Il y est question de magie, ou plutôt, d’empouvoirement. Et de sororité, évidemment. 

On y découvre l’envers, les gencives, les secrets, les muqueuses. 

Ce que d’ordinaire on ne dévoile pas. 

On y trouve ce qui en nous s’accorde à l’eau, à la lumière et au vent.  

On y puise des forces pour faire face à la douleur et aux ouragans.  

Hyphes.   

Parce qu’enchevêtrer nos racines constitue la seule voie.

*Syndrome prémenstruel

  • N° ISBN : 978-2-39018-191-0
  • Auteur : Xénia Maszowez
  • Année de parution : Décembre 2021


19,10 €

978-2-39018-191-0

PayPal